Raisons de l’augmentation des dividendes et de la bourse en baisse

Les informations sur la hausse des dividendes et la baisse de la bourse semblent contradictoires. En 2018, les dividendes versés ont connu une augmentation remarquable. Toutefois, les cours au niveau de la Bourse ont chuté. Pour en connaître les principales raisons, tout de suite les détails !

Comprendre les dividendes en général

Le dividende est connu comme étant le revenu versé par la société auprès de ses actionnaires. Ce versement peut s’effectuer une ou plusieurs fois par an. Le montant à verser est décidé par les actionnaires de la société. Les propositions auprès du conseil d’administration précèdent cette décision. C’est lors d’une assemblée générale ordinaire que le vote sur le montant se réalise. Les dividendes sont retirés dans les bénéfices de la société ainsi que dans les réserves.

Les raisons classiques qui font monter ou baisser l’action en Bourse

Il faut reconnaître que la fluctuation de l’action en Bourse dépend de l’offre et de la demande. Cela dit, si l’effectif des personnes qui veulent acheter une action est supérieur à l’effectif des personnes qui vendent des titres alors l’action en bourse est en augmentation. Dans le cas contraire, l’action est en baisse. De nombreux facteurs favorisent ces deux situations. Une société est évaluée selon son aptitude à générer des bénéfices et surtout à faire augmenter son chiffre d’affaires. Une fois tous les trois mois, la société démontre son évolution sur le côté revenu et profit. En effet, lorsque les analystes prévoient des chiffres et que ces derniers sont dépassés, les actions sont en hausse. Néanmoins, s’ils sont inférieurs aux prévisions, les actions sont en baisse.

Ainsi, dans la logique des cas, si les dividendes sont en baisse, il y aurait autant d’actionnaires qui souhaiteront les acquérir et l’action en bourse va augmenter. Toutefois, depuis 2018, les dividendes sont au plus bas alors que les cours boursiers ont plongé. Quelles seraient les raisons de cette situation opposée ?

Année 2018 : le CAC 40 en décroissance alors que les dividendes sont en hausse

Les sociétés incluent dans le CAC40 ont partagé 46,5 milliards d’euros de dividendes auprès de leurs actionnaires. 10,9 milliards d’euros ont été distribués sous forme de rachats d’actions. Les actionnaires ont dans ce cas perçu un total de 57,4 milliards d’euros. Comparés à l’année 2017, ces chiffres ci-haut ont démontré une hausse de 12,7%. À cette époque, le CAC 40 avait distribué jusqu’à 50,9 milliards d’euros à ses actionnaires.

Les raisons de la hausse des dividendes et de la baisse de la bourse

Une des raisons qui ont fait la contradiction sur l’état des dividendes et les cours boursiers est le fait que les dividendes versés en 2018 ont été calculés sur les formules appliquées sur les résultats de l’année 2017. L’autre raison qui a fait ce cas exceptionnel est la différence temporelle. Cela dit, même si les résultats des sociétés en 2017 ont été fructueux, les investisseurs prévoient que la santé de l’économie est en détérioration dans le futur. Il en est de même pour la profitabilité des sociétés. Il est dans ce cas recommandé de bien analyser la situation avant d’acheter les actions d’une société. L’idéal est de bien analyser la soutenabilité des dividendes versés par les sociétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *